FaQ

J’hésite encore : pouvez-vous me répondre ?

Méli-mélo de questions entendues

J’ai déjà essayé un matelas en latex et je transpirais beaucoup, le matelas Sommeil Nature va-t-il me donner chaud ?

          Dans un latex, ce qui fait transpirer, c’est le synthétique. Cette matière est issue de dérivés (déchets) de l’industrie pétro-chimiques dont les molécules échauffent le corps. Le pur latex n’en contient pas, il est naturellement frais, c’est pour cette raison que la housse contient une nappe de laine qui permet d’isoler. Votre matelas ne vous apportera pas de chaleur.

J’ai un sommier tapissier, Est-ce-que je peux poser mon matelas en latex dessus ?

          Le sommier à lattes est le sommier idéal. Si vous le posez sur un autre sommier, pensez à retourner votre matelas de temps à autre afin qu’il respire. N’oubliez pas que le latex va accentuer les défauts de votre sommier. Si votre matelas présente des creux, il faut changer le sommier.

Il y a une grosse différence de poids entre mon partenaire et moi, quels inconvénients ? 

AUCUN. Le matelas Sommeil Nature va envelopper chacun des dormeurs, le matelas ne creuse pas : la personne la plus lourde ne va pas « rouler » vers la plus légère. De plus, le matelas absorbant les vibrations, vous pouvez vous retourner, vous lever ou vous asseoir sans perturber le sommeil de votre partenaire.

Y a-t-il une face été, une face hiver ?

NON, la housse est entièrement constituée de coton éponge bouclette bio, d’une nappe de pure laine vierge et à nouveau de coton éponge bouclette bio. La laine est un isolant et permet d’absorber l’humidité dégagée par votre corps. Vous n’avez pas froid en hiver, vous n’avez pas chaud en été, la housse régule la température du corps humain. La bouclette va également absorber l’humidité dégagée. Lorsque votre matelas arrive, déroulez-le sur le sommier, sur n’importe quelle face, vous n’avez plus qu’à vous allonger et à dormir.

Pourquoi vos matelas sont moins chers que ceux de vos concurrents, c’est louche, non ?

Sommeil Nature est une toute petite entreprise familiale qui fonctionne hors du circuit traditionnel. Nous n’avons pas de frais de locaux (pas de magasins), pas de personnel, et nous travaillons en direct avec nos fournisseurs. Il n’y a pas d’intermédiaires entre nos clients et nous. Tous les intermédiaires sont supprimés, et avec eux, les différentes commissions que chacun prend au passage. Nous faisons le maximum nous-mêmes prospectus, graphisme et même site avec photos personnelles. Enfin, nous travaillons sans emballages superflus. Nous faisons le désespoir des commerciaux qui sortent des grandes écoles qui nous disent d’un air catastrophé : « mais vous faites tout ce qu’on nous dit de pas faire « .

On m’a dit que le matelas en pur latex 100 % naturel n’existe pas.

Pour faire un matelas en pur latex, on part donc du lait de l’arbre « hévéa brasiliensis ». Pour que le lait se transforme en une matière qui ne soit ni poisseuse, ni collante mais qui soit souple et durable dans le temps, il faut l’émulsionner avec un agent vulcanisant. Dans notre production, il s’agit d’oxyde de zinc. L’étape de la vulcanisation est très importante. Les plaques de latex sont ensuite rincées et l’oxyde de zinc va être éliminé avec l’eau du lavage. Il en reste moins de 4 %. L’oxyde de zinc n’est pas toxique, c’est un minéral utilisé dans les cosmétiques bio. C’est cet infime pourcentage (d’un produit minéral !) qui va faire dire parfois aux vendeurs de literie que notre matelas avec 4% de zinc est plus nocif qu’un matelas entièrement en latex synthétique (100 % dérivé de la pétrochimie) !!

Parfois, les vendeurs ne savent pas que ce produit existe, et c’est de bonne foi qu’il vous le font croire.

A-t-on du retour sur la durée de vie d’un matelas en pur latex ?  

La vulcanisation a été mise au point à la fin du XIX° siècle. Les matelas en pur latex existent donc depuis longtemps. Ils ont été retirés de la circulation car dans une société où il faut consommer et jeter,  le latex durait trop longtemps. Le matelas garde exactement le même confort durant vingt ans, les gens le gardent souvent 25 à 30 ans.